VIDÉO | Les Hommen VS le Grand Orient de France

Lundi 16 décembre 2013, devant le Grand Orient de France et à la veille de la présence de Christiane Taubira, des militants du mouvement Hommen ont dénoncé le rôle de la franc-maçonnerie dans le projet de dissolution de la famille et de la nation par l’État.

Related Articles

15 Comments

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Diego , 17 décembre 2013 @ 20 h 52 min

    Il y a longtemps que cette secte nuisible aurait dû être interdite. Quand aux “guignols” , comme les appelle Pascale, ils ont le mérite d’en avoir, certainement plus que certains dissidents de claviers.

  • monhugo , 18 décembre 2013 @ 0 h 20 min

    Le jour J, c’est-à-dire le 17, le quartier est bouclé : 7 cars de mobiles et 1 dizaine de camions de flics – la station “Cadet” interdite (et peut-être “Grands Boulevards”, un peu plus loin ?). Madame la Taupe rend visite à ses Frères du GOdF. La rue Cadet est très commerçante (commerces de bouche surtout), et elle donne des deux côtés sur d’autres axes très commerçants. Nous sommes à quelques jours de Noël, et des agapes obligées. Cette grande visibilité des forces de l’ordre est rassurante – pour décourager les voleurs à la tire, au moins.
    Vu sur LSB : il y avait 30 courageux en face du siège maçonnique, scandant quelques (optimistes) “Francs-maçons, en prison !” Ils furent encerclés, pendant une heure – alors que fort pacifiques – puis 15 d’entre eux emmenés en GAV, dès que le bus ad hoc fut annoncé. La routine. Le commissariat semblant être celui du IVème – petite originalité. Il y avait du lèse-Taupe dans l’air, il est vrai, l’affaire était donc grave : on a signalé certaines jeunes filles chez les manifestants mangeant des….bananes. Fruit illicite – bien que vendu chez le “primeurs” de la rue Cadet, à toute proximité de l’antre.

  • François Desvignes , 18 décembre 2013 @ 3 h 13 min

    Oui mais nous allons garer une voiture de flics volée rue cadet remplie de feux d’artifices avec un dispositif de mise à feu téléguidé.

    Les écoles libres de France vont organiser une sortie de leurs élèves avec jet de bananes pour acclamer la ministre.

    Et la fédération des patissiers de Paris a prévu de livrer un gateau pour célébrer la visite d ela ministre avec un explosif caché à l’intérieur qui se déclenchera dès que Taubira aura posé le couteau dessus.

    Bravo aux hommen : je regrette d’être trop vieux et trop loin.

  • MP , 18 décembre 2013 @ 11 h 15 min

    Ça chipote encore, “garzouille” ? 😉

  • clovis , 18 décembre 2013 @ 12 h 45 min

    Ils ont du courage!

  • clarck913 , 19 décembre 2013 @ 2 h 23 min

    En fait, nous n’avons pas été emmené en GAV mais au commissariat du 4ème pour un “simple’ contrôle d’identité. Nous sommes sortie vers minuit 10. Par contre, quand je suis rentrée de nouveau dans le commissariat quelques minutes plus tard, pour déposer plainte contre cette arrestation abusive, ils ont refusé de prendre ma plainte. Je vais donc écrire au défenseur des droits.

  • Dionysos , 29 décembre 2013 @ 11 h 13 min

    Pourquoi faut-il que certains manifestants se croient obligés de se faire peindre un slogan en anglais ? La servilité à l’égard de la langue de l’Empire est-elle à ce point incrustée ? Les petits bobos malgré eux croient-ils que le français soit devenu incompréhensible, sauf à être obligatoirement validé par la révérence obligatoire envers l’Anglosphère ? Cela témoigne d’un manque de réflexion inquiétant. Qu’y a-t-il à défendre si l’on admet la primauté de l’anglais en France, la loi Fioraso, le Protocole de Londres, les Burgers, MacDo, Coca-Cola, Microsoft …
    et autres “genders” ? …

Comments are closed.